La Grande Histoire du Cinéma Forain. Récit édifiant en deux parties

« C’est avant tout mon amitié avec Raymond Gurême qui m’a conduit à faire ce film. J’ai eu envie de partager ces moments précieux où Raymond raconte les souvenirs heureux de son enfance, au cœur du petit cirque et du cinéma ambulant qui faisaient vivre sa famille, avant que s’abatte sur eux l’ombre des camps où « les nomades » ont été internés pendant la Seconde Guerre mondiale. Par une belle journée d’automne, avec la complicité de Jean Baptiste Pellerin à l’image, la présence chaleureuse de quelques amis, bien au chaud dans le camping de Raymond, dans l’odeur du café et des cigarettes, nous avons laissé tourner la caméra. L’éloquence de Raymond, sa vivacité d’esprit et sa gouaille ont fait le reste. Pour contextualiser l’histoire du cinéma forain, son apogée et son déclin et le rôle des voyageurs dans cette activité, j’ai fait appel au travail d’Arnaud Lemarchand. »
Evelyne Pommerat est documentaliste à la Médiathèque Matéo Maximoff/Fnasat-Gens-du Voyage.

Arnaud Le Marchand est un économiste, il participera et encadrera la conférence cinéma.
«Mes premiers travaux se situaient dans le cadre des relations industrielles, au carrefour de l’économie et de la sociologie, dans les ports. La question des travailleurs en déplacements, terrestres et maritimes, utilisant parfois ou systématiquement l’habitat mobile a été un prolongement de ces enquêtes. Ce réseau de travail et de circulation était aussi celui de la diffusion de nombreuses innovations, dont certaines portées par les forains et les gens du Voyage. Le cinéma est l’exemple historique le plus significatif.»

Entrée libre

En présence d’Evelyne Pommerat et d’Arnaud Le Marchand

Mardi 16 Novembre – à 19h
> La Jetée,

6 Pl. Michel de l’Hospital, 63058 Clermont-Ferrand

Retour haut de page