Nos voix sont liberté

Tony, sa sœur Cindy, et leur famille manouche vivent depuis toujours, sur la Butte Pinson. Leurs caravanes, comme celles de nombreux voyageurs se sont posées après la guerre, à Montmagny, au Nord de Paris. Mais aujourd’hui la Butte Pinson se transforme en parc régional et leur monde est condamné par un grand projet de réaménagement du territoire. Chassés de leurs parcelles, ils doivent habiter entre les murs d’une « prison à ciel ouvert ».
Face au mépris et à l’iniquité des élus en charge du projet, Tony et Cindy s’arment et décident de résister aux bulldozers par leurs chansons.
Ce film, réalisé en 2020, est aujourd’hui proposé au public à l’occasion du festival, délivrant alors une nouvelle interprétation artistique des problématiques que rencontre la communauté des gens du voyage au long de leurs vies et évolutions.

Ce film marque l’année 2020 pour les deux réalisatrices mais elles ont déjà proposé des films s’attachant à une communauté, une culture éloignée de la notre.
Laurence Doumic a par exemple présenté au Festival du cinéma vénézuélien en juin 2016 un road-movie musical, une comédie documentaire autour d’une tournée improbable à travers le Venezuela d’un groupe de « Jazzmen », intitulé « Venez jouer là ».
Jo Béranger a proposé le film « Black Indians » en 2018, suivant des membres de tribus noires de la Nouvelle-Orléans, qui défilent dans leurs quartiers en marge du carnaval officiel. Un film mettant en scène une communauté qui, après avoir combattu l’oppression, s’efforce dorénavant de garder sa culture dans la mémoire commune.

Film : 58min, 2020

En présence de Laurence Doumic

Mercredi 10 Novembre à 20h
> Cinéma Le Rio

178 rue sous les Vignes, 63100 Clermont-Ferrand

Retour haut de page