Festival Itinérances Tsiganes, événements 2018

Itinérances tsiganes...

Créé en 2006 à l’initiative de l’ARTAG et de la Maison des Passages, le festival Itinérances Tsiganes propose un voyage au cœur de la culture tsigane à travers différentes manifestations artistiques. 

Il est aussi l’occasion de moments d’échanges et de réflexions sur les réalités de vie des Gens du Voyage et de leur devenir dans une société qui tend à effacer les diversités culturelles, plutôt qu’à les promouvoir.

Depuis 12 ans, grâce à une programmation qui croise de nombreux domaines artistiques, Itinérances tsiganes présente la richesse et la diversité des cultures tsiganes. Autant de passerelles vers les découvertes et les inattendus.

 

A travers la musique, le conte, la peinture, le théâtre… des artistes du Voyage se donnent à voir et révèlent ainsi leur parcours et leur sensibilité, et par là même leurs combats. C’est aussi, bien sûr, une scène ouverte à tous les artistes Gadjé (non Voyageurs) empreints de cette culture et qui, par leur art et à leur manière, souhaitent partager cette connaissance et cette passion avec le public !

Depuis 2010, le Festival est devenu «itinérant» sur le Rhône, puis dans l’Isère et le Puy- de-Dôme, afin de travailler au plus près des Voyageurs et des partenaires locaux (équipements culturels et sociaux, établissements scolaires…). Chaque année les partenariats se consolident et s’intensifient. Nous avons eu 32 partenaires en 2017.

L’implantation du festival dans ces deux départements a été possible grâce à l’engagement de deux associations, promoteurs chaque année de nombreux initiatives locales : l’APMV38 de Bourgoin-Jallieu et l’AGSGV63 de Clermont-Ferrand.

C’est par la connaissance de l’Autre que tombent les préjugés…

L’existence du Festival repose sur la rencontre, la connaissance et le dialogue entre le monde du Voyage et les sédentaires, avec comme objectifs la reconnaissance et le respect de l’Autre.

C’est par la culture que les liens se créent avec les Voyageurs et c’est souvent par ce biais que les Voyageurs souhaitent s’exprimer. L’art et la culture sont ainsi perçus comme des outils de communication, de rencontre et d’échange entre le monde sédentaire et celui des Voyageurs.

Un important travail est fait chaque année pour favoriser la mobilité des Voyageurs sur les lieux des manifestations, pour faciliter la rencontre et les échanges avec les Gadjés (sédentaires, en langue romani).

Chaque année nous essayons d’élargir davantage le périmètre géographique du festival, afin de multiplier les occasions de rencontre et d’arriver à toucher des nouveaux publics.

Retour haut de page