Django

En 1943 pendant l’occupation allemande, le tsigane Django Reinhardt, véritable “guitare héros”, est au sommet de son art. Chaque soir il fait vibrer le tout Paris aux Folies Bergères avec sa musique swing alors qu’en Europe, ses frères sont pourchassés et massacrés. Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse aidé par une de ses admiratrices, Louise de Klerk. Pour passer, il se rend à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, avec sa femme enceinte, Naguine et sa mère Negros. Mais l’évasion est plus compliquée que prévue, Django et ses proches se retrouvent plongés dans la guerre. Pendant cette période dramatique, il n’en demeure pas moins un musicien exceptionnel qui résiste avec sa musique, son humour, et qui cherche à approcher la perfection musicale…

Jean Reinhardt, plus connu sous le nom de Django Reinhardt, est un guitariste de jazz français né le 23 janvier 1910 à Liberchies — aujourd’hui une section de la commune de Pont-à-Celles — dans la région de Charleroi en Belgique, et mort le 16 mai 1953 à Fontainebleau en France. Issu d’une famille sinténote et communément appelée en France « manouche », il est encore aujourd’hui un des guitaristes les plus respectés et influents de l’histoire du jazz. Grièvement blessé dans l’incendie de sa roulotte, il garde toute sa vie les séquelles de ses brûlures à la main gauche qui l’obligent à trouver une nouvelle technique et à jouer dans un style si particulier .

Film réalisé par Etienne Comar – 1h 57min – 2016

DIMANCHE 05 DECEMBRE – 18h
>THEATRE LA MOUCHE, 8 rue des écoles, 69230 Saint-Genis-Laval
Tarif standard 6€ / tarif réduit 7€ / -14 ans 4€

Retour haut de page